Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 17:53

Le comédien Raymond Fiabane a trouvé au Petit-Breuil de Bernac, près de Ruffec en Charente, un havre de paix propice à la création entre deux représentations. Un lieu féerique pour se ressourcer et imaginer les textes et les décors de ses nouveaux spectacles qui parcourront le monde.

 

Raymond Fabiane est membre de la Cie Chercheurs d'Art Enkor.

http://chercheursdartsenkor.fr/


Contact : Raymond Fabiane, le Petit Breuil, 16700 BERNAC, tél. 05.45.89.35.65 ou 06.80.65.57.06.
E-Mail : raymond.fiabane57@orange.fr

 

 

C'était en 2005. "J'étais en tournée dans la région, invité par Chemins de Traverse, dit-il, ma femme m'accompagnait. On essayait alors de quitter la Lorraine et d'aller vers le Grand-Ouest. On avait une vue sur un terrain près de Saintes pour ériger une maison en bois, mais le permis de construire n'aurait pas été accepté." En se rendant jouer à Poursac, il passe par Verteuil et s'arrête. "Une affichette sur une vitrine proposait une maison à vendre". Une maison en bois, à Bernac, dans les bois.

 

poucet_raymond_fabiane.jpgCharentaises et  joli feuillage, Raymond se fait petit Poucet.

L'astuce du comédien le raccourcit de 40 cm (magie) !


Raymond Fiabane est né en 1951 dans un bassin sidérurgique du côté de Metz. "Ma famille, dit-il, c'est un brassage de culture : Allemand, Italien, Autrichien, Belge, des mineurs et des employés de fonderie. J'ai connu le racisme". Ce qui l'amènera à travailler sur la mémoire ouvrière, comme en 2000 quand il se fait "archéologue du futur". Il érige un monolithe de fer contenant deux cents objets collectés sur une année, "scellés dans l'acier pour cent ans".


Il a débuté en tant qu'instituteur, se faisant comédien pendant ses loisirs. Mais en 1980, il tourne la page. Et depuis vingt sept ans, il écume sans relâche les scènes, en France et à l'étranger. Au sein d'une troupe ou seul en scène, dans "Le véto libraire". "Je l'ai joué huit cent fois, depuis six ans".

 

veto_libraire.jpg

 

Il a joué le Véto Libraire au logis de Tessé (16) 

... fête du patrimoine, dimanche 19 septembre 2010.


Il s'amuse en évoquant ses succès : "On avait imaginé des spectacles de Noël à la maison. On choisissait plusieurs demeures, ce sont cent personnes reçues dans chacune, on les chaussait, cent paires de pantoufles. Les comédiens les accueillaient par fournées de quinze, à la cuisine, dans la salle à manger, à la cave".


Le comédien est un bricoleur astucieux. Il ajuste les supports en bois d'une yourte mongole destinée aux répétions. "C'est une grande toile de tente, dit-il, elle pourra loger sur place de nombreux campeurs". Au milieu de son atelier, il réalise le prototype du décor de son prochain spectacle : "Le petit poucet a grandi" (devenu G. Poucet NDLR). "Je conçois le système et j'en confie la réalisation à un plasticien". Il lui faut être inventif pour se donner la taille d'un nain. Un fabuleux secret !

 

"Je connais le secret pour grandir" s'exclamera le petit Poucet. "Partir, voyager, faire le plus possible de choses".

 

poucet_raymond_fabiane2.jpg

 

Raymond Fiabane ne peut s'empêcher de ramasser des cailloux sur le lieu de chacun de ses spectacles - il les expose partout chez lui - a trouvé le bon chemin. Il veut conserver son âme d'enfant. "Je revendique l'impériosité de l'enfance au fond de sa légèreté. Ce spectacle, c'est un travail d'écriture sur le désir de rester petit, de garder en soi le petit ours qui sommeille".

 

Raymond Fabiane est membre de la Cie Chercheurs d'Art Enkor.

 

http://chercheursdartsenkor.fr/


Contact : Raymond Fabiane, le Petit Breuil, 16700 BERNAC, tél. 05.45.89.35.65 ou 06.80.65.57.06.

E-Mail : raymond.fiabane57@orange.fr

 

Ce que nous aimons chez Raymond Fiabane, c'est aussi son dévouement aux autres artistes. il aime les encourager, les pousser vers le succès.

 

Exemple avec un circassien :

tesse_070.jpg

Un baron perché en pleine canopée.

 

Alex Trillaud avait flanqué le 19 septembre son baron devant le logis de Tessé, fenêtres en vis-à-vis. Pas d'escalier tournant pour visiter mais un mât chinois. Juste une question de souplesse. Le baron perché ne descendra jamais des arbres de cette canopée qu'il colonise définitivement. Sa vie en dépend, il dit qu'il en mourrait s'il touchait le sol. Malgré les implorations de sa partenaire de scène qui tente de forcer son retour avec des cagouilles à toutes les sauces. Ecoeurant ! Et des partenaires il y en a d'autres dans le public. Il s'y trouve une baronne à son goût : Marie Manguy qui se laissera happer pour se nicher sur la balançoire. L'un des nombreux accessoires mis en scène autour du mât chinois... Alex Trillaud a grimpé toutes les étapes d'une bonne formation circassienne. Au lycée de Châtellerault, option arts du cirque, il a choisi le mât chinois appris la danse, l'acrobatie, la capoeira, la musique et la marionnette. En 2006 c'est la rencontre avec un ancien professeur du Cirque du Soleil : M. Tian qui sera son maître d'apprentissage au centre des arts du cirque de Lomme (59), près de Lille.

Raymond Fiabane, en «Monsieur Bricolage» du spectacle, a aidé à la mise en scène de cette œuvre oxygénée par Alex Trillaud, l'un de ses nombreux poulains.


Le nouveau spectacle "Plume d'Ours"

Cliquer sur ce lien pour découvrir "Plume d'Ours"

1bernac_raymond_fiabane_repetition_page1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by artistesdeloubille.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de artistesdeloubille.over-blog.com
  • : Chassino ombromane antipodiste international, Marffa la Corse dompteuse de fauves (et Martha la Corse), C. Lestin auteur de cartes postales en patois, plein d'artistes à découvrir...
  • Contact

Recherche

Croqué par Philippe Larbier

pbaudouin2.jpg